C’est devenu un best seller : l’Alhambra de Van Cleef and Arpels

La maison de l’Alhambra de Van Cleef and Arpels s’agit d’une entreprise de haute joaillerie française. Elle appartient au groupe de luxe suisse Richemont depuis 2000 et a est fondée par Alfred Van Cleef et son beau-frère Salomon dit Charles Arples en 1968 à Paris.

La créativité de la maison d’Alhambra de Van Cleef and Arpels

La collection d’Alhambra est un symbole de chance éternel. Connu en forme de trèfle à quatre feuilles embelli par des bordures en or ou en perle, le bijou d’Alhambra est disponible en différentes couleurs séduisantes et des matières naturelles.

La maison de l’Alhambra de Van Cleef and Arpels a révolutionnée l’histoire des joailliers. Se détachant des pièces traditionnelles caractérisées par une surcharge de pierres, Alhambra a mis en hauteur l’univers du bijou en or léger, simple et facile à porter. Au cours du temps, le style est interprété en boucle d’oreilles, en bague, et même en pendentif. Ainsi, le sautoir d’Alhambra est le représentatif parfait de l’année 1970. Puis le bijou d’Alhambra est devenu le bijou porte bonheur de Françoise Hardy.

La joaillière d’Alhambra et sa distinction

Les bijoux de la maison d’Alhambra de Van Cleef and Arpels se distinguent à premier coup d’œil : motif bien taillé, stylé, une fleur quadrilobée bordée d’un feston d’or blanc, jaune ou rose disponible en d’autres formes comme la feuille ou le cœur.

De plus, ils peuvent être disposés en pierre : le jade vert ou mauve, l’œil-de-tigre aux reflets changeants, le diamant… accompagnés d’autres matières telles que : le bois d’amourette, l’ébène, l’écaille. Aujourd’hui, le sautoir Alhambra détient la place des pièces les plus prisées dont le plus cher jamais vendu appartient à Elisabeth Taylor. Aujourd’hui, la maison « Van Cleef and Arples » représente une référence de raffinerie qui a beaucoup influencé le flux de la joaillerie »

L’histoire de « trèfle à quatre feuilles »

La collection Alhambra est inspirée à partir d’un symbole de la chance intemporel. Symbole de la chance « trèfle à quatre feuilles », le choix de cette forme quadrilobée a été fait en guise de porte-bonheur. Jacques Arples, le neveu du couple fondateur de la maison, offrait des trèfles à quatre feuilles à ses collaborateurs comme porte chance. Ainsi, le trèfle est devenu un motif emblématique de la création de la maison Van Cleef and Arples. Puis un trèfle est devenu une star.

De plus, vers les années 1920, les motifs en forme de trèfle commençaient à prendre de la place dans l’univers de la joaillerie. Dans ce sens qu’en 1968, lors de la création de la maison, le trèfle présentait le raffinement du quotidien et l’élégance de l’esthétique.

Comment choisir un bijou fabriqué avec un argent de qualité ?
Chpard : la marque réputée pour ses montres haut de gamme